PRATIQUES DE GESTION OPTIMALES DE LA RÉSISTANCE AUX FONGICIDES

Les pratiques de gestion optimales (PGO) pour prévenir la résistance aux fongicides comprennent des mesures physiques, culturales, biologiques et chimiques. Commencez dès aujourd’hui à les appliquer, un champ à la fois.

1 ADOPTER DES PRATIQUES AGRONOMIQUES QUI FAVORISENT LA SANTÉ DES PLANTES
Réduisez le risque de maladie en adoptant des pratiques culturales qui favorisent la santé des plantes.
En apprendre davantage
2 ÉVALUER LA NÉCESSITÉ D’INTERVENIR POUR CONTRÔLER LES MALADIES
Évaluez le risque de maladie dans vos cultures et recourez à des fongicides dans le cadre d’un plan de lutte intégrée.
En apprendre davantage
3 CHOISIR STRATÉGIQUEMENT LES FONGICIDES
Lorsque vous choisissez un fongicide, assurez-vous de connaître le niveau de risque de développement de la résistance que présente le fongicide que vous considérez. Planifiez toujours d’alterner les groupes de fongicides ou de mélanger en cuve au moins deux fongicides appartenant à groupes différents.
En apprendre davantage
4 MAXIMISER L’EFFICACITÉ DES FONGICIDES
Utilisez la dose et les volumes d’eau indiqués sur l’étiquette du fongicide et effectuez le traitement au moment propice afin de bien contrôler la maladie.
En apprendre davantage

FICHES DE RENSEIGNEMENTS